Sophrologie et séniors

Femme face à la merLa sophrologie peut se pratiquer à tout âge. De « 7 à 77 ans », a-t-on coutume de dire… Expression qui semble bien restrictive finalement pour évoquer les bienfaits de cette discipline, de l’aube au crépuscule de notre vie.

La sophrologie est bien connue (et la presse s’en fait souvent l’écho) pour aider les futures mamans à se préparer mentalement à l’accouchement ou les étudiants à passer leurs examens, les  salariés à gérer le stress induit par leur vie professionnelle… En quoi une pratique régulière de la sophrologie peut-elle aider les séniors ?

D’abord, il y a le départ à la retraite, qui est un changement de vie important. Parfois vécu comme un soulagement (fini ce fameux stress…), c’est malgré tout toujours un bouleversement : bouleversement de la vie quotidienne (plus besoin de se lever tôt le matin, changement de rythme, de vie sociale…), mais aussi cap symbolique. Le travail a occupé une telle place dans notre vie, pendant plus de 40 ans, que la fin de la vie professionnelle peut être vécue comme un vide, voire un deuil…

Pratiquer la sophrologie peut aider à franchir ce cap et à :

  • Positiver sa vie, garder le moral et la confiance en soi ;
  • Calmer les angoisses liées à ce changement, mais aussi au vieillissement ;
  • Accepter les changements dans son corps, dans sa vie…

Et puis, au-delà de ce passage, tout au long de cette nouvelle partie de notre vie, la sophrologie permet de :

  • Savourer chaque instant de la vie, ici et maintenant, vivre pleinement l’instant présent, en reprenant contact avec ses sens ;
  • Apaiser et gérer les douleurs qui empoisonnent le quotidien ;
  • Retrouver ou conserver un sommeil de qualité ;
  • Entretenir sa mémoire et ses capacités de concentration…

 

C’est le moment idéal pour enfin prendre du temps pour soi, savourer l’instant présent et écouter son corps.

 

Séances collectives – cliquez ici